Fréquence Mistral

A Digne, Patricia Granet fait le bilan de sa première année de mandat.


Lundi 20 Avril 2015 | Lu 253 fois


Plutôt positif pour cette première année de mandature, malgré les très importantes restrictions budgétaires de l’Etat jusqu’en 2017. C’est en tout cas ce qu’analyse  Patricia Granet, maire de Digne les bains à l’heure du bilan. Bruno Villaron, 1er adjoint délégué aux Finances, aux Ressources Humaines et à l’Interface Economique le confirme : il faudra faire d’importants efforts financiers, des efforts difficiles qui entraîneront très certainement la suppression de 50 à 60 postes. Des départs à la retraite ne seront pas remplacés Mais l’arrivée d’une nouvelle directrice des services techniques, Marie- Françoise Pastor devrait amener une nouvelle dynamique, selon la municipalité. Malgré ces restrictions budgétaires, la ville assure maintenir une volonté toujours forte de ne pas augmenter les impôts. En matière de circulation le Tud (transport urbain dignois) en centre-ville représente 500 000 voyages annuels. Une mise aux normes des arrêts de bus a été effectuée. Pour améliorer le cadre de vie et la propreté en ville, l’équipe municipale a misé sur l’achat et la mise en service d’une balayeuse, et d’une mini-balayeuse. Attention aussi aux incivilités, une campagne de responsabilisation va être lancée. Depuis décembre à Digne une vingtaine de réunion ont eu lieu afin de prévenir  la délinquance dans tous les quartiers, mais aussi les violences faites aux femmes, et veiller à la tranquillité publique. Services des eaux en réparation et et extension des zones bleues font aussi partie du bilan. Je vous propose d’écouter Patricia Granet. Elle répond aux questions d’Odile Frison.

Ecouter ou télécharger

Durée : 6'09"
jrl20150420___bilan_mairie_de_digne_avec_patricia_granet.mp3 Jrl20150420 - Bilan Mairie de Digne avec Patricia Granet.mp3  (5.64 Mo)