Fréquence Mistral

A Manosque, les polices nationale et municipale collaborent étroitement.


Vendredi 6 Mai 2016 | Lu 200 fois


La convention de coordination entre la police municipale de Manosque et les forces de sécurité de l’Etat renforce les liens. Cette convention a déjà fait ses preuves et c’est une reconduction pour une durée de trois ans qu’ont paraphée Fabienne Ellul, sous-préfète de Forcalquier, Bernard Diguet, premier adjoint à la mairie de Manosque et le commissaire Charles Bolf, directeur départemental de la sécurité publique des Alpes de Haute Provence.

Tout en reconnaissant les spécificités propres à chaque corps, le document identifie des domaines de collaboration et de mise en commun des efforts, notamment en matière de sécurité routière, de prévention des violences dans les transports en commun et aux abords des établissements scolaires, de lutte contre la pollution et les nuisances sonores mais aussi de lutte contre le trafic de drogues. Sont également définis les moyens de cette coordination. La police nationale peut ainsi prêter un appareil de contrôle de vitesse aux forces municipales. La prévention est au cœur de la logique de cet accord qui repose avant tout sur une bonne communication entre les services. Les différents signataires du document ont tenu à souligner son efficacité et citent pour preuve l’interdiction de la manifestation lycéenne pour les « 100 jours du Bac ».

Je vous propose d’écouter Bernard Diguet et Charles Bolf. Ils dressent le bilan de cette collaboration et abordent les enjeux du vivre ensemble, de la sécurité publique et de la vidéo protection. Un reportage d'Alexia Baron
 

Ecouter ou télécharger

Durée: 7'15"
convention_polices_1.mp3 Convention Polices.mp3  (4.7 Mo)




Fréquence Mistral Manosque