Fréquence Mistral

Eric Vuillard a présenté son dernier livre « 14 Juillet »


Lundi 26 Septembre 2016 | Lu 142 fois


Un des ultimes temps forts du festival des Correspondances de Manosque et un grand moment vécu par le public sur la Place Marcel Pagnol. Nous entendrons Eric Vuillard dans un instant.

Ce dernier nous a habitués à revisiter l’Histoire. La colonisation, la guerre de 14, Buffalo Bill et aujourd’hui un certain 14 juillet 1789 sont des récits pleins d’intelligence érudite, de sensibilité et d’humour avec un vrai talent d’écriture.

Pour ce roman, l’auteur s’est intéressé aux oubliés de l’Histoire de ce jour fondateur de la Nation française. Ereinté par le régime royal de droit divin, écoeuré, révolté des injustices et autres privilèges, ce jour-là le peuple de Paris marche en masse vers la Bastille, symbole de l’autorité royale dans la capitale. On connaît la suite, mais on ignorait les vies, les noms et les parcours ce tous ces anonymes on dit qu’ils étaient 200.000 soit le tiers de la population du Paris de l’époque et il fallait bien ça pour faire tomber la forteresse.

L’émeute fera ce jour-là 98 morts tous oubliés par les chroniqueurs à part le gouverneur De Launay, pauvre nobliau se trouvant au mauvais endroit au mauvais moment mais passé dans la postérité.

Le mérite de Vuillard est de donner vie et corps à ces charretiers, cafetiers, ouvriers, sans travail souvent illettrés mais poussés par la force du nombre et leur conviction pour résister aux balles, crier, courir, organiser l’assaut, s’armer et s’équiper pour pénétrer dans l’enceinte convoitée et l’ouvrir, l’offrir à la foule. Tout ce petit peuple héroïque trace ce jour-là une ligne fondatrice pour l’humanité toute entière.

Un roman épique mais qui trouve aussi une étrange résonnance à l’heure actuelle où existent encore des Bastilles qui ont pour nom finance, racisme, repli identitaire, injustice, égoïsme et où les décalages entre dirigeants ou financiers n’ont rien à envier à ceux des Necker, Marie-Antoinette, Louis XVI et consorts. 

Le 14 juillet d’Eric Vuillard explique la France et nous donne des raisons supplémentaires de l’aimer et la défendre.  L’écrivain qui est aussi historien et cinéaste évoque son dernier roman et le choix de cette date plus que symbolique du 14 juillet. Interview François Malabave.

Durée : 9'45''
vuillard.mp3 Vuillard.mp3  (17.73 Mo)




Fréquence Mistral Manosque




Recherchez un reportage ou une émission


Les émissions spéciales sur Fréquence Mistral Manosque


Les derniers reportages à Manosque

Les jeunes dirigeants d’entreprises se structurent

22/05/2018 - Fréquence Mistral Manosque

Le théâtre amateur sur les planches pendant trois jours !

22/05/2018 - Fréquence Mistral Manosque

L’art de l’icône pour voir l’invisible !

17/05/2018 - Fréquence Mistral Manosque

Pinar Selek : liberté et résistance

16/05/2018 - Fréquence Mistral Manosque

Le conteur Jihad Darwiche à Volx le mardi 22 mai

16/05/2018 - Fréquence Mistral Manosque

La fête du livre jeunesse va dire non !

14/05/2018 - Fréquence Mistral Manosque

Emmanuelle Fontaine-Domeizel, députée

11/05/2018 - Fréquence Mistral Manosque





Inscription à la newsletter

Facebook