Fréquence Mistral

« Fantôme, un léger roulement, et sur la peau tendue qu’est notre tympan », une caresse auditive au Théâtre Durance !


Jeudi 9 Février 2017 | Lu 212 fois



Voilà une composition musicale qui s’écoute autant qu’elle se vit, au cœur de la fabrication des sons et de la vibration, là où l’on ne perçoit plus la présence de l’homme. Cette pièce pour sons électroacoustiques, instruments mécaniques et objets sonores pilotés se joue dans un espace immersif, lumineux et enveloppant. Le compositeur et metteur en scène Benjamin Dupé se joue de nos sens et de notre imaginaire et nous invite sur une île déserte. Les objets s’animent, simulent des traces de pas ou l’écoulement de grains de sable, tandis que le spectateur devient l’instrument sur lequel les sons et émotions résonnent. Sur les traces d’un mythe, celui d’Orphée le musicien et Eurydice, sa bien-aimée perdue, on trouve ici une symphonie poétique conçue comme un paysage, dont on garde longtemps les traces, comme un rêve éveillé qui s’écoute autant qu’il se regarde. Le spectacle a lieu à 17h, 19h et 21h les jeudi 9, vendredi 10 et samedi 11 février. Réservation 04 92 64 27 34, 12€ et tarif réduit 10€. Elodie Presles, Directrice du Théâtre Durance de Château-Arnoux parle de ce fantôme, sans aucun doute plus agréable que ceux de notre imaginaire lointain.

ECOUTER

Durée : 1' 22"

2017_02_09___td___fantome.mp3 2017-02-09 - TD - Fantome.mp3  (3.13 Mo)



lien externe






Recherchez un reportage ou une émission








Inscription à la newsletter

Facebook