Fréquence Mistral

Festival Rue et Bancs Publics, c'est vous qui en parlez le mieux !


Vendredi 16 Octobre 2015 | Lu 121 fois


Le week-end dernier le Festival rue et bancs publics a fait des bancs des scènes nationales, voire internationales ! La Cie Tout Samba'l  organisatrice de cette première édition a choisi la rue et les bancs publics pour thème central et bancal de la fête de théâtre de rue qui a démarré le 2 octobre à Sigonce pour s’achever un week-end endiablé à Forcalquier, du 9 au 11 octobre. Victimes de notre indifférence, ces bancs font partie du paysage. Et pourtant ces « dinosaures », comme les appelle avec tendresse Annie Rhode, dite Nini meneuse et gouailleuse éternelle de Tout Samba’l, sont des instants de vie, des débuts d’histoire, des moments de repos, des pages qui se tournent, un pied posé pour refaire un lacet, un îlot immobile dans une ville en mouvement. Ils sont rien et tout. Et ce n’est pas Philomène conteuse de la Drôme qui le démentira. Equipée de son plumeau rouge elle époussette les moindres recoins des bancs publics à la recherche des histoires de tous ces derrières qui s’y sont posés. Elle enferme alors ces poussières de vie dans sa valise qui ne la quitte jamais. Ensuite elle l’ouvre en grand et comme Lucie, on en pioche une et on s’assoit pour écouter une histoire au hasard. Philomène se met alors à conter des histoires émouvantes, loufoques, palpitantes, inquiétantes sur sa petite scène nationale. Avant d’écouter Nini, Philomène et Lucie répondre à Camille Garcia, écoutons la fanfare Tube de Cirque pour un festival qui n’aurait pas déplu à un certain Georges Brassens.

écouter ou télécharger

Durée : 06'33"
festival_rue_et_bancs_publics.mp3 Festival Rue et Bancs Publics.mp3  (6 Mo)








Fréquence Mistral Manosque