Fréquence Mistral

Gap : Une minute de silence pour une ville qui a perdu ses enfants lors des attentats de Paris


Mercredi 18 Novembre 2015 | Lu 104 fois


Gap, comme toutes les villes de France a observé lundi 16 novembre 2015 à midi une minute de silence en hommage aux victimes des attentats du vendredi 13 novembre. Un moment de recueillement et d’émotion, autour du Monument aux morts de la ville fleuri quelques jours avant pour les morts de 14-18. Un moment solennel où chacun puisait en elle ou en lui la force de faire face à l’horreur, de la surmonter, et de recommencer à vivre. Un moment d’émotion intense surtout à la pensée de Céline Misse la fille du greffier du tribunal de commerce de Gap, tuée au Bataclan tout comme son compagnon le musicien chilien Luis Felipe Zschoche Valle. A l’issue d’une cérémonie forte de ce silence qui hurle à l’injustice, quelques personnalités ont acceptées de livrer leurs émotions et leurs ressentis. Et ce après une Marseillaise puissante initialement entonnée par Pierre Besnard, préfet des Hautes-Alpes. Je vous propose d’écouter Jean-Claude Eyraud, élu de Gauche mais aussi Pierre Bernard Raymond, ancien parlementaire et ancien maire de Gap, livrer sans détour ce que leur inspirent les évènements au micro de Gilles Rey.

ECOUTER OU TELECHARGER

Durée : 07'11''
minute_de_silence.mp3 minute de silence.mp3  (16.46 Mo)






Recherchez un reportage ou une émission




Les derniers reportages à Gap





Inscription à la newsletter

Facebook