Fréquence Mistral

La LPO se mobilise pour la biodiversité à Gap


Jeudi 23 Novembre 2017 | Lu 71 fois


La LPO se mobilise pour la biodiversité à Gap
En février 2004, un relais départemental de la LPO prenait naissance à la suite d’une exposition « Nichoirs et mangeoires » qui avait obtenu un franc succès au CMCL (Centre Municipal Culture et Loisirs) de Gap.Quelques actions attirèrent bientôt de nouveaux sympathisants : des sorties régulières avec des ornithologues confirmés, le comptage des craves à bec rouge, la Nuit de la Chouette, la mise en refuge du Domaine de Charance en 2006… D’autres sensibilisèrent à la protection de l’environnement : la Croisière Blanche, les éoliennes de la vallée de l’Oule, le marais de Manteyer, le lac de Mison…En juin 2007, à l’occasion de l’Assemblée Générale de la LPO PACA qui se tenait à Charance, fut signée la charte des groupes locaux, acte de naissance officiel du Groupe Local LPO du Pays Gapençais. Depuis 2012, le groupe vit grâce à une équipe d’une quarantaine de bénévoles actifs qui se répartissent dans la périphérie de GAP. Les activités rayonnent sur un secteur géographique assez vaste : Champsaur, Dévoluy, Embrunais, vallée du Buëch, Laragnais, Rosannais… Les sorties conduisent même au-delà, dans les départements limitrophes : les Alpes de Haute-Provence, l’Isère ou la Drôme. Pour en savoir plus sur ces actions, je vous propose d’écouter Eliane Dupland, coordinatrice du groupe local, au micro de Lily.

2017_11_14_gap__lpo__eliane_dupland_.mp3 2017.11.14-Gap- LPO (Eliane Dupland).mp3  (3.15 Mo)






Recherchez un reportage ou une émission




Les derniers reportages à Gap





Inscription à la newsletter

Facebook