Fréquence Mistral

La capoeira est une danse née d’une volonté d’émancipation


Mardi 13 Juin 2017 | Lu 147 fois


Ce sont les esclaves noirs déportés d’Afrique par les colonisateurs portugais du XVIème au XVIIIème siècle qui ont créé la capoeira au Brésil. Ces derniers n’ont jamais cessé de lutter contre l’oppression et la domination des maitres même après l’abolition de l’esclavage. C’est là qu’ils ont eu l’idée de pratiquer la capoeira pour communiquer entre eux et camoufler leurs  combats. En 1889 Mestre Pastinha en établit les règles. Puis en 1930 Mestre Bimba Emmanuel Dos Reis Machado est surnommé père de la capoeira régional. Quarante ans après l’abolition de l’esclavage la capoeira est reconnue officiellement et autorisée. Aujourd’hui toutes les classes sociales pratiquent cette discipline, on apprécie son côté sportif et artistique à travers les expressions corporelles. Elle contribue aussi au développement de la personnalité, à l’estime et à la connaissance de soi basé sur le dialogue, le courage, l’autonomie et le self-control. Jean-Pierre Sauphar Président de l’association Urubu Capoeira nous fait découvrir tout cela au micro de Laura Giraud.

écouter :

13_06_2017___briancon___capoeira.mp3 13-06-2017 - Briançon - Capoeira.mp3  (4.23 Mo)


La capoeira est une danse née d’une volonté d’émancipation





Recherchez un reportage ou une émission



Les émissions spéciales sur Fréquence Mistral Briançon

Les derniers reportages à Briançon

Ils fabriquent des liqueurs de montagne

25/04/2018 - Frequence Mistral Briançon

Onze vaccins, est-ce vraiment nécessaire ?

24/04/2018 - Frequence Mistral Briançon

Des vélos électriques et solidaires à Briançon

23/04/2018 - Frequence Mistral Briançon

Une réunion cruciale pour sauver la MJC de Briançon

20/04/2018 - Frequence Mistral Briançon

Le soleil brille sur Serre Chevalier

19/04/2018 - Frequence Mistral Briançon

Du nouveau pour les enseignes de Briançon

17/04/2018 - Frequence Mistral Briançon

La MJC de Briançon est en danger !

11/04/2018 - Frequence Mistral Briançon





Inscription à la newsletter

Facebook