Fréquence Mistral

La radio


Fréquence Mistral, de la Montagne à la Mer. C’est l’esprit de la Durance, de la Provence et c’est le « M » de la Méditerranée. Fréquence Mistral, c’est la radio de référence des Alpes du Sud depuis plus de 30 ans. Avec ses stations de pays à Manosque, Digne les Bains, Sisteron, Castellane/LeVerdon, Gap et Briançon, elle se développe maintenant à Marseille, sur toute la Provence avec le web et la radio numérique.

Partout les équipes « Mistral » de proximité, des professionnels confirmés et des collaborateurs passionnés, sont à votre service et contribuent par leur mission de communication, au rayonnement culturel et au développement économique de nos vallées et de nos villes, de la montagne jusqu’au littoral.

Fréquence Mistral, c’est une information de qualité et une programmation diversifiée, participative et ouverte sur le monde.

Des infos, de la musique, du sport, des infos pratiques, de la culture,de l’économie et de l’emploi, de la solidarité.
Fréquence Mistral, ma radio, mon pays !


Depuis 1983, Fréquence Mistral diffuse ses programmes dans les Alpes de Haute-Provence.

Quelques mots clés pour mieux nous comprendre : association, proximité, citoyenneté, indépendance, créativité…

Les deux axes majeurs des programmes sont l'information et les choix musicaux. Grâce à RFI, les auditeurs ont accès à l'actualité nationale et internationale. Ce qui permet à la rédaction de la radio de se consacrer à l'information de proximité. Les journaux quotidiens rendent compte de l'actualité locale et départementale par des comptes-rendus et reportages sur le terrain. De nombreux invités participent aux journaux et y trouvent une manière de promouvoir leurs activités. Les acteurs culturels et sociaux par exemple, sont ravis d'utiliser un média à des fins promotionnelles.

Une couleur musicale originale

Faisant la part belle à la découverte et à la création, Fréquence Mistral contribue à diffuser des artistes trop souvent négligés par d'autres radios. Ici pas de Top 10 ni de matraquage " tubuesque ", mais de la curiosité, du goût et de l'inspiration. Les styles musicaux s'y mélangent souvent avec bonheur dans le seul but de ravir les oreilles des auditeurs. Même si les nouveautés ont un traitement de choix, il n'est pas rare d'entendre Bénabar après Brassens, Ron Sexsmith avant Miassin ou Françoiz Breut ou bien Billie Holiday et Louis Armstrong après Compay Segundo et Cibelle. Cette diversité n'est pas nouvelle mais elle devient de plus en plus rare dans le paysage radiophonique français. C'est notre luxe !

Un développement important

En 2008, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel nous accordait plusieurs fréquences dans les Alpes du Sud. Manosque et Sisteron étaient confirmées. Digne-les-Bains et Castellane complétaient le réseau existant. Enfin, Gap et Briançon dans les Hautes Alpes contribuent à un développement territorial considérable. Tous les sites sont opérationnels et reflètent la vie locale de leurs territoires. Notre radio, en se mettant au service des énergies locales entend relier efficacement les hommes et les départements.