Fréquence Mistral

Le protocole voisins vigilants signé hier à Manosque


Jeudi 23 Avril 2015 | Lu 417 fois


Comme d’autres communes dans les Alpes de Haute-Provence, la ville la plus importante en termes de population s’est engagée dans une opération voisins vigilants. Un dispositif qui permet à des citoyens d’être en lien avec les policiers ou gendarmes à des fins de surveillance et d’alerte.

Un dispositif qui dissuade affirme le sous-préfet Zingraff en soulignant l’exemplarité de la Ville de Manosque. Caméras de surveillance, brigade canine, travail en liaison étroite entre les polices municipale et nationale et aujourd’hui des citoyens actifs et engagés, Manosque affine sa palette d’actions pour la sécurité. Autour de la table, et avec les élus, le commissaire de Manosque Thierry Mercier  et le chef de la police municipale Stéphane Tassistro  ont l’habitude avec leurs hommes et femmes de travailler ensemble en bonne intelligence pour assurer la sécurité des biens et personnes. De plus un tel dispositif permet de renforcer le lien social dans des quartiers sans que, évidemment, les voisins vigilants, ne se substituent aux forces de l’ordre, ce n’est absolument pas l’objectif visé !

Je vous propose d’écouter les principaux acteurs de ce dossier : le directeur départemental de la sécurité publique le commissaire Charles Bolf puis le sous-préfet de Forcalquier Pascal Zingraf et bien sûr le maire de Manosque Bernard Jeanmet. Mais d’abord, son 1° adjoint Bernard Diguet, en charge également de la sécurité et souvent en première ligne sur ces questions. Ils répondent aux questions de François Malabave. 

A ECOUTER OU TELECHARGER

Durée :  7'52

 
jrl20150423_manosque_voisins_vigilants.mp3 jrl20150423-Manosque-Voisins_vigilants.mp3  (7.21 Mo)


A lire ou écouter aussi




Fréquence Mistral Manosque