Fréquence Mistral

"Mon resto zéro déchet" : tri, collecte et compostage des biodéchets des restaurateurs


Lundi 14 Mai 2018 | Lu 123 fois


2018_05_03___gap___sapn_mon_resto_zero_dechet.mp3 2018.05.03 - Gap - sapn Mon resto zéro déchet.mp3  (3.48 Mo)

Des tonnes de restes alimentaires et de déchets de cuisine partent chaque jour à l'enfouissement... Parce que c'est un drame environnemental, un gouffre financier pour la collectivité, et un gaspillage alarmant de la bio-ressource, il est urgent de réagir, et... d'agir ! Dans un monde où les enjeux de demain vont se situer au niveau du potentiel agronomique des sols, du climat et de l'alimentation humaine, la lutte contre le gaspillage et la valorisation des ressources organiques sont essentielles. Il parait urgent d'agir concrètement en ce sens. En termes d'économie circulaire, la question des biodéchets semble prioritaire. Dans les Hautes-Alpes, la fraction fermentescible des ordures ménagères part à l'enfouissement, à Ventavon. Cet énorme gisement doit être détourné et valorisé. L’action de la SAPN (Société Alpine de Protection de la Nature) aura un impact direct en captant la "bio-ressource" et en la valorisant en compost : moins d'émissions de carbone, réduction des coûts de collecte et de traitement pour la collectivité, enrichissement des sols, réduction des pollutions dues à l'enfouissement (eau, sols, air). Mais aussi des impacts indirectes : impulsion d'une dynamique citoyenne et responsable sur notre territoire, sensibilisation et pédagogie sur le thème de l'économie circulaire, pression positive sur les élus et responsables du territoire. Le projet pour lequel vous pouvez voter en ligne sur le www.sapn05.org avant ce 11 mai à pour but  d’organiser, à vélo, la collecte et le traitement des biodéchets des restaurateurs du centre-ville de Gap. Il s'agit d'agir immédiatement en vue de détourner de l'enfouissement ce qu'il faut cesser de considérer comme un déchet : la bio-ressource. Vince à rencontré pour nous Simon Lebret, chargé de développement et sa collègue Maryse Le Crom coordinatrice de l’association ils nous expliquent les points forts de ce projet.





Recherchez un reportage ou une émission




Les derniers reportages à Gap





Inscription à la newsletter

Facebook