Fréquence Mistral

Parc du Luberon : des actions et projets à partager


Lundi 19 Février 2018 | Lu 114 fois


2018_02_19_manosque_parc_luberon.mp3 2018-02-19-Manosque-Parc Luberon.mp3  (4.33 Mo)

Depuis 40 ans déjà, le parc naturel régional du Luberon joue un rôle unique sur son territoire. Fédérant 77 communes sur deux départements Vaucluse et Alpes de Haute-Provence, le parc couvre un territoire d’intérêt particulier et qui se prend en main. Son slogan l’affiche : « Une autre vie s’invente ici ».

Ses élus, représentant des communes membres et son équipe technique d’une cinquantaine de salariés oeuvrent dans l’aménagement du territoire, la protection et la mise en valeur du patrimoine naturel, culturel et paysager, le développement économique ou bien encore l’éducation et l’information du public.

Mais le Parc du Luberon est aussi précurseur. Ainsi lorsqu’il sauve de l’oubli des espèces naturelles, comme par exemple le blé meunier d’Apt, quand il préserve les forêts des risques d’incendie, ou qu’il participe à la gestion des zones humides, il le fait depuis des années et les pouvoirs publics reconnaissent ses compétences en ce qui concerne le développement durable. Ses conseils en architecture, urbanisme, énergie, biodiversité, agriculture, géologie, éducation etc sont très appréciés des professionnels, des élus comme du grand public. Et parmi les projets 2018, la mobilisation du public, notamment scolaire, pour réussir un développement durable ; Promouvoir un tourisme durable également ou encore élaborer un projet alimentaire territorial, encourager et accompagner la création d’éco-quartiers dans des petites communes Aubenas, Vachères, Saint-Maime et Reillanne par exemple pour le 04, voilà une feuille de route séduisante.

Et c’est à la Thomassine, maison de la biodiversité sur les hauteurs de Manosque que les responsables du Parc ont affiché ces objectifs. Des techniciens aux côtés de la directrice Laure Galpin et deux vice-présidents, André Berger et Stéphane Sauvageon accompagnaient la présidente Dominique Santoni dans sa présentation.

Un an après sa prise de fonction à la tête du parc, Dominique Santoni est enthousiaste quant à l’avenir de la structure dans son territoire.

 



Fréquence Mistral Manosque