Fréquence Mistral

Pour éviter d’avoir le bourdon et des ruches volées les apiculteurs s’unissent aux gendarmes


Mardi 23 Juin 2015 | Lu 194 fois


Fabrice Maccario Président du syndicat apicole des Alpes de haute Provence et le Colonel Christophe Brochier, ont  présenté à la presse, le partenariat mis en place par la gendarmerie, avec les apiculteurs des Alpes de Haute Provence. Le but : lutter le plus efficacement possible contre les vols de ruches. Dans le prolongement du plan de lutte contre les vols dans les exploitations agricoles, le groupement de gendarmerie départementale de Digne-les-Bains vient d’éditer un triptyque relatif à la prévention des atteintes sur le rucher. Ce document prodigue des conseils aux apiculteurs en matière de dissuasion passive et active. Loin d’être anecdotiques, les vols menacent la survie de certaines exploitations agricoles du 05 mais aussi d’ailleurs puisque certains apiculteurs mettent leurs ruches durant plusieurs semaines dans le 04 pour pouvoir récolter du miel de lavande… D’autant que la majorité des vols ont été recensés autour du plateau de Valensole.  En 2013 le groupement de gendarmerie de Digne les bains a recensé 114 vols de ruches contre 74 en 2014.  Ce partenariat entre apiculteurs vise aussi à protéger l’économie du Département. C’est ce qu’explique le Colonel Brochier, commandant le groupement de gendarmerie départementale des Alpes de haute Provence, au micro d’Odile Frison. Mais d’abord Fabrice Maccario Président du syndicat apicole du 04.

Ecouter ou télécharger

Durée : 6'58
jrl20150623___anticiper_le_vol_de_ruches.mp3 Jrl20150623 - Anticiper le vol de ruches.mp3  (6.38 Mo)