Fréquence Mistral

Un luthier gapençais révèle son art


Lundi 16 Novembre 2015 | Lu 220 fois


Absolument, la lutherie est un art, indispensable à d’autres artistes plus visibles, ceux-là que sont les musiciens. Un peu d’histoire d’abord, entre 1500 et 1550, l’esprit pragmatique des hommes de la Renaissance les incite à faire jouer sur des instruments à cordes frottées les parties traditionnellement chantées. On voit ainsi apparaître vers 1540 un quatuor d'instruments en parfaite adéquation avec le quatuor vocal, à savoir : le violon (qui joue les parties soprano), l’alto pour ténor, et le violoncelle  qui assure la basse.
Un luthier est un artisan qui fabrique, répare et restaure les instruments de musique à cordes pincées ou frottées tels que les violons, altos, violoncelles, violes d'amour, guitares, guitares électriques etc. Le mot dérive du luth. Mais le terme « luthier », désigne également les réparateurs, restaurateurs et fabricants d'instruments à vents. Le métier de luthier débute par une formation professionnelle assidue de plusieurs années. L'art de ces professionnels commence par le choix des bois, déterminant pour l'esthétique de l'instrument et surtout pour la qualité sonore. Il se poursuit avec la fabrication de l'instrument proprement dit, phase en grande partie artisanale. Un jeune entrepreneur gapençais, Rim Zaouit livre son histoire avec la lutherie au micro de notre ami Vince. Après des études de guitare classique, un cursus en ébénisterie d’art et de lutherie au Mans, Rim a décidé de revenir « au Pays » afin de monter sa propre structure. Rim Zaouit.

ECOUTER OU TELECHARGER

Durée : 06'41''
rim_zaouit.mp3 rim zaouit.mp3  (15.32 Mo)








Recherchez un reportage ou une émission




Les derniers reportages à Gap





Inscription à la newsletter

Facebook