Fréquence Mistral

Une jolie fête a eu lieu hier au Paraïs


Mardi 21 Juin 2016 | Lu 186 fois


L’achat de la maison de Giono par la Ville de Manosque a été l’occasion d’une fête réussie. Musique, lectures, visites guidées et projection en plein air ont ponctué la journée qui naturellement a célébré l’écrivain manosquin. La comédienne Marie-Christine Barrault a lu des extraits de Jean Le Bleu, Les Vraies Richesses ou encore Pour Saluer Melville accompagnée subtilement par l’excellent pianiste Olivier Lechardeur et la talentueuse Claude Costa au violon. De grands moments vécus dans les jardins ensoleillés et également les discours officiels au rang desquels ceux de Pascal Antiq pour la Ville de Manosque, Marie-Françoise Brunel de la Fondation du Patrimoine ou encore bien sûr Jacques Mény, Président de l’association des amis de Jean Giono. Mais l’intervention la plus attendue et qui n’a pas déçue fut celle de Pierre Bergé. Le célèbre mécène de la Fondation Yves Saint-Laurent notamment, et également propriétaire avec Xavier Niel et Mathieu Pigasse du journal « Le Monde » a rappelé son attachement au Paraïs et à Giono.

Un discours brillant, sans notes, et plein d’émotion et de gratitude. Pierre Bergé s’est construit partiellement dans le sillage de l’auteur de Regain depuis ce jour d’été en 1950 où avec le peintre Bernard Buffet, le jeune homme qu’il était vint le visiter à Manosque. Il habitera Manosque puis les Basses-Alpes, dans l’ombre de Giono plusieurs années. Il reviendra aussi même après la mort de l’écrivain. Elise, Aline et Sylvie, Madame Giono et ses filles. Une famille de substitution a-t-il dit hier ! Je vous propose d’écouter ce beau moment d’intelligence et de tendresse, 66 ans après sa première visite au Paraïs ; il avait 19 ans... Pierre Bergé.

Ecouter ou télécharger :

Durée : 7'25"
 
parais_berge.mp3 Parais Bergé.mp3  (5.22 Mo)




Fréquence Mistral Manosque