Fréquence Mistral

Une loufoquerie philosophique en résidence actuellement à Gap


Jeudi 12 Janvier 2017 | Lu 87 fois


Une loufoquerie philosophique en résidence actuellement à Gap
Après Quatorze, véritable leçon d’histoire, et T.I.N.A., pamphlet sur les dérives de l’économie libérale, Sébastien Valignat revient à La passerelle avec un spectacle d’un genre nouveau : une « fantaisie philosophique » d’après un essai de Fred Vargas. Plus connu pour ses romans policiers que pour ce Petit traité de toutes vérités sur l’existence paru en 2001 en pied de nez à tous les manuels de développement personnel, Fred Vargas nous propose avec ce court texte de 100 pages de résoudre l’ensemble des difficultés que posent l’Amour, la Philosophie, l’Art, la Guerre, la Religion, le Sens de la Vie…
Il n’en fallait pas moins pour inspirer Sébastien Valignat et le pousser à relever le défi avec malice en imaginant une sorte de conférencier (philosophe ? sociologue ? mégalomane ? imposteur ?) qui apportera aux spectateurs une solution efficace et logique à l’intégralité de leurs soucis existentiels… Vince à rencontré pour nous ce jeune metteur en scène actuellement en résidence dans la « maison secondaire » du théâtre, l’Usine Badin ou il est actuellement lui aussi en résidence depuis hier, 11 janvier jusqu’au 17 de ce premier mois de 2017 à 19h (relâche le dimanche 15). Sachez que vous pourrez également écouter la version longue de cet entretien sur le site de Fréquence Mistral Gap. Sébastien nous explique la genèse de ce spectacle ainsi que l’implication de la Compagnie Cassandre.
 

2017_01_11___gap___loufoquerie_philosophique__sebastien_valignat_.mp3 2017.01.11 - Gap - Loufoquerie philosophique (Sébastien Valignat).mp3  (7.6 Mo)