Fréquence Mistral

Biodanza, la danse de la vie


Mercredi 16 Octobre 2019 | Lu 53 fois


2019_09_26___gap___biodanza__frederique_herisson_.mp3 2019.09.26 - Gap - Biodanza (Frédérique Hérisson).mp3  (2.4 Mo)

Ce système de développement humain a été créé dans les années 60 par l'anthropologue chilien Rolando Toro Araneda sur la base d'un concept qu'il a inventé, nommé « principe biocentrique ». La biodanza se pratique en groupe lors de séances hebdomadaires et lors de stages d'approfondissement conduits par des professeurs nommés facilitateurs. Une séance dure environ une heure trente et consiste en une vivencia, un ensemble cohérent d'exercices préparé par le facilitateur. Ils se pratiquent individuellement, à deux, en petits groupes ou en groupe complet. Chaque exercice est effectué sur une musique spécifique, choisie par le facilitateur à partir d'un catalogue préexistant. En général, le premier mouvement est une simple ronde : les participants se prennent par la main et se déplacent sur le thème musical proposé. Plusieurs centaines d'exercices ont été créés par Rolando Toro Araneda, et excepté un partage oral en début de séance, celle-ci se déroule sans que les participants n'échangent verbalement. En début de chaque exercice, le facilitateur donne une consigne et peut éventuellement en faire une démonstration. Souvent, les exercices comportent une part importante de mouvements d'expression libre. Le regard ainsi que le contact physique peuvent être mis à contribution. «Notre identité se révèle en présence de l’autre.» disait Rolando Toro Araneda. Frédérique Hérisson, donne des cours de biodanza dans le périmètre Gapençais. Elle répond aux questions de Vincent Vachet.