Fréquence Mistral

Burnout au Théâtre la Passerelle 18 et 19 novembre - Cécile Brochoire


Jeudi 11 Novembre 2021 | Lu 57 fois


2021_11_11___gap___burnout___cecile_brochoire.mp3 2021.11.11 - Gap - Burnout - Cécile Brochoire.mp3  (4.16 Mo)

Inspirée par l’affaire France Télécom, une charge implacable sur le monde du travail, décrit comme usine à broyer les individus. Mais où la metteuse en scène haut-alpine Cécile Brochoire, par la grâce du cinéma d’animation, fait malgré tout souffler un peu d’espoir.
Bienvenue dans le monde merveilleux du travail. Dans Burnout, une jeune cadre dynamique, boulimique de productivité et de réussite, sombre peu à peu dans une spirale infernale, poussée par un évaluateur lui-même formaté par un système froid et avide de rendement. Le « burnout », c’est ce syndrome d’épuisement professionnel, mal d’une société moderne qui pressurise sans relâche ses travailleurs, les exposant à un stress parfois fatal. La jeune dramaturge Alexandra Badea s’est emparée de ce sujet brûlant pour composer une pièce qui se révèle une véritable charge politique. Son texte est construit sur la répétition de phrases toutes faites, de leitmotiv où le langage perd sa consistance à force d’être ressassé.
En mettant en scène Burnout, Cécile Brochoire a cependant souhaité apporter une bouffée d’oxygène à ses deux personnages, pris au piège d’un système qui les dépasse. Pour redonner sa place à cette part d’émotion, d’aspérité, de sensibilité qu’ils sont forcés de brider, elle a demandé à Christophe Galleron de dessiner et de mettre en mouvement les doubles des personnages. Celui-ci a imaginé des séquences d’animation vidéo qui viennent enrichir la scénographie. Un parti-pris poétique qui rend vibrant, charnel, l’incendie qui s’annonce. Cest le jeudi 18 et vendredi 19 novembre 19h au Théâtre la Passerelle à Gap. Cécile Brochoire au micro de Vincent.