Fréquence Mistral

L’encre coule à flot et sur la peau du côté de Gap


Lundi 27 Novembre 2017 | Lu 837 fois


Activité qui s’est démocratisé au fil des ans dans notre pays et dans nos contrées, le tatouage n’est plus un tabou. Avocats, boulangers, policiers arborent désormais ces ornements corporels. Jeune artiste installée 12 rue Jean Eymar à Gap, Nina a ouvert son salon, intitulé La Plume d’Argent.
Elle y propose des dessins qui prendront vie et s’animeront au gré des peaux. Son style est raffiné, féminin, poétique mais aussi décalé avec par exemple des tatouages représentants l’univers du cinéaste Tim Burton. Formée chez Rodolphe à Marseille, trop tôt disparu, il lui a inculqué les techniques de tatouages ainsi qu’une formation en hygiène et salubrité. Je vous propose un portrait non pas à base d’encre, mais de son avec cette jeune artiste, elle explique son parcours, ses techniques de travail et ses projets au micro de Vince, Nina.

2017_11_08___gap___la_plume_d__argent__nina_.mp3 2017.11.08 - Gap - La plume d'argent (Nina).mp3  (14.72 Mo)