Fréquence Mistral

La Cinémathèque d’Images de Montagne s’ouvre au public


Mercredi 31 Octobre 2018 | Lu 70 fois


La Cinémathèque d’Images de Montagne s’ouvre au public
2018_10_31___gap___la_cim_nouveaux_horizons__jihanne_benchehida_gilles_charensol_.mp3 2018.10.31 - Gap - La CIM nouveaux horizons (Jihanne Benchehida Gilles Charensol).mp3  (14.21 Mo)

En 2020, l’équipe de la CIM souhaite créer un lieu de vie dédié à la mise en valeur et à la protection du patrimoine naturel, culturel et économique au travers de l'image de montagne. Parmi les axes : des projections de films spécifiques bien sûr, mais aussi des expositions permanentes et temporaires sur l'histoire du cinéma de montagne et la vie en montagne et un lieu de conservation du patrimoine audiovisuel de montagne (10.000 films en 20 ans d’existence). Au programme aussi,  des formations au tournage en montagne et des manifestations avec ce thème central.
Cela va se situer à l'Usine Badin, patrimoine industriel de Gap et des Hautes-Alpes. L'Usine Badin date de la fin du 19ème siècle. Elle produisait et exportait la fenasse (une graine issue de la culture du sainfoin) dans toute l'Europe du Nord. L'usine a fermé ses portes dans les années 70. Le projet est parrainé par des alpinistes reconnus, attachés au patrimoine et aux valeurs de la montagne à l’instar de Catherine Destivelle qui a déclaré : "Enfin un lieu en France pour mettre en lumière notre patrimoine audiovisuel de montagne, un écrin pour les fabuleuses images conservées par la Cinémathèque, et un espace pour vivre la montagne d'aujourd'hui et imaginer celle de demain." Lionel Daudet, lui, ajoute qu’à ses yeux, la Cinémathèque de Montagne revêt plusieurs visages : celui d'une gardienne de refuge, témoin d'aventures petites et grandes. Mais aussi celui d'une alpiniste ouvrant une voie sur les chemins d'une culture alpine plus vivante que jamais.
Au micro de Vince, l’enthousiasme de Jihanne Benchehida, chargée de mission et du Directeur de la CIM, Gilles Charensol.