Fréquence Mistral

Le dépistage des maladies du rein, simple et indolore doit être plus généralisé !


Mardi 31 Mars 2015 | Lu 89 fois


Dans le cadre de la 10ème semaine nationale du rein, l’hôpital de Sisteron a accueilli une permanence de la Fédération Nationale d’Aide aux Insuffisants Rénaux. A cette occasion Marie-Noël Legros, Cadre Santé du Centre d’Hémodialyse des Alpes et Sophie Décard représentant la FNAIR, ont proposé de réaliser un dépistage simple et indolore.
Il est important de noter que trois millions de personnes en France ont les reins défaillants et l'ignorent. Pourtant en s'informant sur ces pathologies et les risques qu'elles comportent, il est possible de contourner ou détourner ce fléau qui se termine très souvent par une dialyse et une greffe.
Karima Gully, conseillère municipale en charge de la santé, souhaite développer la prévention à Sisteron et s’est elle-même prêtée au jeu afin de montrer l’exemple.
Sophie Décard, actuellement en dialyse a bénéficié d’une greffe qui a duré douze ans. Elle souhaite faire prendre conscience de l’importance du dépistage et répond aux questions de Patrice Vernet.

ECOUTER OU TELECHARGER

Durée : 7' 30''
jr2015_03_31_sisteron_prevention_reins.mp3 JR2015.03.31-Sisteron-Prevention_reins.mp3  (6.87 Mo)




Frequence Mistral Sisteron