Fréquence Mistral

Le financement participatif au secours de La Passerelle à Gap


Jeudi 14 Janvier 2016 | Lu 92 fois


Cette année encore la scène nationale du théâtre de la passerelle à Gap organise le festival des arts de Rues  « Tous Dehors » sur 3 jours en mai avec un lancement prévu en principe le 26 mai. La particularité de cet évènement pour cette année 2016 est qu’il sera partiellement financé par une souscription sur un site de crowdfunding « Kisskissbankbank ».
Le montant à réunir avant la mi-mars est de 8 000 € sous peine de quoi tout serait perdu. Pourquoi ce financement peu commun pour une scène nationale. Certainement une façon de demander au public s’il souhaite que la manifestation vive grandisse et évolue dans la pérennité. Certes, 8 000 € ne feront pas le festival qui affiche un budget généralement compris entre 130 000 et 180 000 €, mais ils y contribuent et permettent de faire venir au moins deux compagnies supplémentaires.  En quatre jours  la contribution des donateurs s’élève à 800 euros ce qui représente 10% du montant demandé ! Un bon début. C’est au micro de Gilles Rey qu’Héléne Desrues Responsable Communication pour la passerelle présente le projet puis Philippe Ariagno, Directeur du théâtre,  explique les raisons du choix de ce financement participatif faisant fi d’un rhume indélicat…

ECOUTER OU TELECHARGER

Durée : 07'25
la_passerelle_ksskissbankbank.mp3 La Passerelle KsskissBankbank.mp3  (17.01 Mo)


LIENS EXTERNES


TOUTES LES INFOS

Le théâtre La passerelle lance une collecte via la plateforme de financement participatif Kiss Kiss Bank Bank pour compléter les financements nécessaires à la tenue de l'édition 2016 du festival Tous dehors (enfin) !.
L'objectif de la collecte a été fixé à 8000€.  La collecte a été lancée le 6 janvier et se clôturera le 6 mars. Nous avons récolté jusqu'à aujourd'hui 880€ en une semaine, soit un peu plus de 11% de la somme.
 
Quelques mots sur le festival :
Le festival des arts de la rue Tous dehors (enfin) ! a lieu tous les ans fin mai (l'édition 2016 aura lieu les 27, 28, 29 mai) et propose des spectacles de qualité dans toutes les disciplines artistiques : cirque, théâtre, musique, danse...
Reflet du meilleur de la création d'aujourd'hui dans le domaine des arts de la rue, il s'adresse au plus grand nombre. 
Lors ce rendez-vous annuel, les artistes investissent les rues, les places, les parcs de la ville, mais aussi les espaces naturels autour de Gap.
2016 sera la 4e édition de ce festival qui connaît un succès  grandissant depuis sa création. En effet, en 2014 ce sont près de 20 000 spectateurs qui ont assisté à cette manifestation et 13 000 en 2015.
Seul festival des arts de la rue de cette envergure en Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, il a vocation à attirer tous les regards sur notre territoire haut-alpin.
Notre pari ambitieux est d'inscrire durablement cet événement dans le paysage haut-alpin.
Le budget global du festival 2015 était de 130 000€  
Sa répartition est la suivante :  61% d'autofinancement / 15% Ville de Gap / 15% Drac paca / 7% de Billetterie / 2% de mécénat
On entend par autofinancement, la part prise sur le budget général de fonctionnement du théâtre pour financer le festival. Les 61% d'autofinancement se répartissent de la façon suivante : 32% Ville de Gap, 25% Etat, 14% Région, 10% Département, 19% recettes de billetterie.
Le budget de l'édition 2016 n'est pas encore arrêté. Nous ne savons pas à l'heure actuelle quel sera le montant fléché de chaque partenaire institutionnel (Région, Etat, Département), le seul montant connu à ce jour est celui alloué par la Ville de Gap (18 000 euros). Nous sommes donc aujourd'hui encore dans une grande incertitude quant à la dimension que prendra l'édition 2016.
Pourquoi lancer un Kisskissbankbank ?
En 2016, la baisse d'une partie des subventions du théâtre met en péril la tenue de ce festival et nous oblige à trouver d'autres moyens de financements
Faire appel à la générosité de la population des Hautes-Alpes est aussi un moyen pour nous de mesurer son attachement à ce festival. Nous espérons qu'il est synonyme de beaux souvenirs d'émerveillement, de découvertes artistiques, de partage et de fête et que le public se souviendra longtemps des illuminations de feuxde la Cie Carabosse à la Pépinière, de cette balade "contre nature" à la recherche d'anomalies au Domaine de Charance, de ce "Scripteur" hollandais et ses poèmes de sable délicatement posés au sol par son étrange machine à écrire, des acrobaties vertigineuses de Julot en haut de son mât sur la place de l'Hotel du département, de cet étonnant magicien-mentaliste à cornes capable de lire dans nos pensées, de Yoann Bourgeois et son trampoline posé en haut du col de Gleize un week-end de juin par grand vent…    
                           Le festival en imageshttp://theatre-la-passerelle.eu/spectacle/tous_dehors_enfin_..._encore
Comment fonctionne ce genre de site : 
Le porteur du projet fixe un montant à atteindre. Si l'objectif est atteint, il reçoit la totalité de la somme récoltée.
Si l'objectif n'est pas atteint, il ne reçoit rien et le donateur est remboursé à 100% de sa contribution. 
Chacun peut donner le montant qu'il souhaite, il peut le faire anonymement ou pas, il peut cacher ou non la somme qu'il donne…
En fonction du montant de sa contribution, le donateur bénéficie de "contre-parties" : remerciement, badge, affiche, tee-shirt, repas à l'entre-sort et nuit à Badin à l'occasion d'une résidence d'artistes !
Pour faire un don, il suffit de se connecter sur le site et de suivre la procédure en cliquant sur "soutenir le projet", puis entrer le montant de sa contribution. Les contreparties s'affichent automatiquement à droite.