Fréquence Mistral

Michèle Rivasi, la sérénité heureuse d’un combat pour l'écologie


Mercredi 2 Décembre 2015 | Lu 186 fois

Michèle Rivasi, une euro-députée Europe Ecologie les Verts qui mène un combat heureux. Reportage lors de son passage au restaurant Le Stendhal à Châteaux-Arnoux la semaine dernière.


Michèle Rivasi au restaurant Le Stendhal à Châteaux-Arnoux.@Camille Garcia
Michèle Rivasi au restaurant Le Stendhal à Châteaux-Arnoux.@Camille Garcia
Alors que la COP21 vient de commencer, Michèle Rivasi députée européenne Europe Ecologie les Verts était de passage au restaurant Le Stendhal de Chaâteaux-Arnoux la semaine dernière. L’occasion pour elle d’insister sur le lien évident entre changement climatique et Traité transatlantique et de répondre aux questions des militants des collectifs Stop-Tafta04 et Coalition Climat 04 à l’origine de sa venue.Pour rappel Tafta  est un traité commercial négocié dans la plus grande opacité entre La France et Les Etats-Unis. A la clef le plus grand marché commun jamais créé et des possibilités de gains énormes au détriment de l’environnement, la santé, l'alimentation… 

Mais pour l’heure les négociations entre les Etats-Unis et l’Europe sur TAFTA sont « en stand-by », explique l’euro-députée. Campagne présidentielle américaine oblige. Aux côtés de ses camarades écologistes locaux Michèle Rivasi a salué ces héros ordinaires de la société civile, vous, eux, les associations, les élus, les citoyens qui se mobilisent pour l'écologie au quotidien ; elle a aussi évoqué tous les sujets écologiques qu’elle défend. Et il y en a pléthore. De la centrale biomasse de Gardanne à la privatisation des barrages hydrauliques publiques comme celui de l’Escale (son avis à retrouver dans la version longue du reportage à venir). Cop21 évidemment mais aussi la victoire judiciaire du Pr Seralini, un lanceur d’alerte conspué par ses pairs et la presse spécialisée ou pas et qui avait démontré la dangerosité du Roundup et autres pesticides et des OGM. Il a été blanchi dans plusieurs procès. Un symbole fort pour l'indépendance de la recherche et pour son travail et celui de son équipe du Criigen; le Comité de recherche et d'information indépendante sur le génie moléculaire.
« Quand allons nous arrêter notre dépendance aux pétromonarchies du Golfe ? »

Un comité frère de la Criirad, la Commission de recherche et d'informations indépendantes sur la radioactivité, créé en 1986 par Michèle Rivasi à la suite de Tchernobyl. Outre le nucléaire elle se bat aussi contre l’industrie pharmaceutique et ses tentaculaires lobbies, elle vient d’ailleurs de publier Le racket des laboratoires pharmaceutiques, Et comment en sortir un livre co-écrit avec Serge Rader et Marie-Odile Bertella-Geffroy. Michèle Rivasi est sur tous les fronts et ne lâche rien surtout lorsqu’il s’agit de mettre la vérité au service de la santé et de la terre contre tous ceux qui font passer l’argent et le pouvoir avant la vie.

Dans un récent discours au parlement européen suite aux attentats, elle s’interrogeait "combien de vies, de droits et de valeurs avons-nous sacrifié sur l’autel de notre dépendance aux énergies fossiles, d’une manne financière qui asphyxie nos valeurs, notre santé et notre planète?" Elle en appelait ainsi au courage politique, à la lucidité quant à la politique extérieure, "après avoir tant d’années marchandé nos valeurs humanistes avec les pétromonarchies du Golfe". Dans une lettre ouverte co-signée avec d'autres sur Mediapart, elle propose même de déclarer le pétrole patrimoine commun de l'humanité...

Contrairement à d’autres édiles, Michèle Rivasi n’a pas perdu de vue que ses combats sont pour l’intérêt commun. Simplicité, humanité et franchise avec elle le mot politique, reprend ses lettres de noblesse. Pour une sobriété heureuse voire une sérénité heureuse, ce concept de Pierre Rhabi qu’elle affectionne tant et qui lui va si bien, malgré sa vie de combats pour l’écologie.

Camille Garcia

écouter ou télécharger l'intervention de Michel Rivasi

michele_rivasi.mp3 Michèle Rivasi.mp3  (21.99 Mo)


Pour aller plus loin :


Scoop : la lettre à Bartolone ou le dessous des lobbies pharmaceutiques (14')

18 minutes pour écouter Michèle Rivasi sur les barrages hydrauliques qui pourraient être rachetés suite à une demande européenne, les panneaux solaires, l'éolien et un cocorico sur la recherche française dans les énergies renouvelables, sans oublier les semences libres et le pouvoir des consommateurs,  l'entretien intégral c'est par là !
2015_11_29_casa_michele_rivasi_version_integrale.mp3 2015-11-29 CASA Michèle Rivasi Version intégrale.mp3  (42.42 Mo)




Frequence Mistral Sisteron




Recherchez un reportage ou une émission



Les émissions spéciales sur Fréquence Mistral Sisteron

Les derniers reportages à Sisteron

Noël avant l’heure à Sisteron !

12/12/2018 - Frequence Mistral Sisteron

Alerte : les sirènes résonnent à Arkema !

10/12/2018 - Frequence Mistral Sisteron

Des jeunes passent au journalisme…

05/12/2018 - Frequence Mistral Sisteron

A L’Escale, Téléthon rime avec innovation !

27/11/2018 - Frequence Mistral Sisteron

Le cycle féminin est un coach naturel !

26/11/2018 - Frequence Mistral Sisteron

Une route mythique passe par Sisteron !

21/11/2018 - Frequence Mistral Sisteron

Risque et prudence se mesurent sur scène à Sisteron !

20/11/2018 - Frequence Mistral Sisteron





Facebook