Fréquence Mistral

Presse locale en danger et en débat à Château-Arnoux.


Vendredi 16 Janvier 2015 | Lu 195 fois


Hasard du calendrier, le dernier sujet du café repaire a totalement collé à l’actualité… A l’heure où les attaques terroristes de Charlie Hebdo provoquent une vague de popularité sans précédent en faveur du journal satirique de Charb, Cabu et les autres (cinq millions d’exemplaires prévus du n°1178 pour un chiffre d’affaire de 15 M€.) Au moment où d’autres locomotives publient des numéros spéciaux dont les bénéficies iront à Charlie Hebdo (la manne publicitaire couvrant largement les frais engagés par ces derniers), certains journaux plus confidentiels comme le Ravi, voire La Marseillaise qui a été créée dans la clandestinité durant la seconde guerre mondiale, sont en redressement judiciaire et pourraient tout simplement disparaître dans une indifférence quasi générale. Un paradoxe !
L’Etat a promis de débloquer des fonds pour sauver la liberté d’expression, mais qui en seront les bénéficiaires ? Une question légitime pour les journaux régionaux indispensables au vrai débat d’idées et qui se retrouvent souvent sans aucune aide. Aujourd’hui la France se réveille, mais les attaques contre les organes de presse ne sont pas forcément d’ordre terroriste, elles peuvent également être purement financières… Des subventions et aides diverses sont attribuées chaque année à la presse écrite, cependant la redistribution n’est pas nécessairement adaptée. Par exemple les magazines de programmes télé sont grassement subventionnés ; un comble alors qu’on peut aujourd’hui faire le choix de sa soirée canapé par internet, ou directement via la télécommande du téléviseur. Mardi le Stendhal à Château-Arnoux réunissait bon nombre de lecteurs, partisans ou pas, autour de Morgan de la Marseillaise, Lisa pour l’Age de Faire et Sébastien du Ravi, pour un vrai débat de société autour de l’expérience des journalistes. A l’issue du café repaire, Patrice Vernet a rencontré Sébastien Boistel, ce dernier présente son mensuel satirique qui est plus que jamais en danger. Ami lecteur la mobilisation doit être grande, bien au-delà de l’élan positif de ces jours-ci vers Charlie Hebdo car il faut également sauver le soldat Ravi.

ECOUTER OU TELECHARGER

Durée : 8' 57''
jr2015_01_16_casa_le_ravi.mp3 JR2015.01.16-CASA-Le_Ravi.mp3  (8.19 Mo)



LIENS EXTERNES




Frequence Mistral Sisteron