Fréquence Mistral

Trois disciplines pour un artiste accompli à Digne


Mercredi 10 Avril 2019 | Lu 548 fois


A l’issue d’un atelier de calligraphie qu’il animait car c’est un spécialiste de cet art, Ahmad Dari a pu donner toute la mesure de son talent devant un parterre de mélomanes de tous âges dans une salle comble à la médiathèque François Mitterrand.  Né à Jérusalem en Palestine, Ahmad Dari défend la cause de son pays en utilisant plusieurs arts qu'il maîtrise parfaitement. L’artiste joue du oud et chante la poésie du grand poète palestinien Mahmoud Darwich dont Monique Etienne de l'Association France Palestine Solidarité 04 a traduit un poème sur scène. Il compose et écrit ses propres textes également ! De cette manière, Ahmad fait la promotion de la culture et de la création artistique contemporaine palestinienne. Un beau témoignage de la résistance et de la vitalité de son peuple. Pour son concert, une heure durant, il a enchaîné poèmes et musiques seul grâce à une boucle d’effets lui fournissant des accompagnements. Attentif et recueilli, le public a apprécié cet artiste simple et attachant. Ahmad Dari évoque son art musical au micro de Jean-Marc Léca dans un excellent français. Ahmad Dari.
jrl20190410___ahmad_dari.mp3 Jrl20190410 - Ahmad Dari.mp3  (5.75 Mo)