Fréquence Mistral

d’incroyables photos sont exposées à Sisteron


Jeudi 8 Février 2018 | Lu 376 fois



« Guerre et beauté » est une expo forte en image et émotion. Elle est proposée par Françoise Spiekermeier, reporter de guerre. L’exposition est visible à la galerie D’Ornano jusqu’au 17 février. Originaire du Var et initialement sociologue, Françoise Spiekermeier s’oriente vers le journalisme. Très rapidement, elle collabore avec le quotidien « Le Monde »  et part en reportage pour la presse magazine, réalisant des photographies pour illustrer ses articles.  En 1999, elle décide de couvrir des zones de conflits, principalement en Tchétchénie. Les autorités russes ne délivrant aucun visa pour les journalistes, elle s’y est donc rendue en toute clandestinité partageant la vie des civils et des combattants de 1999 à 2003. Sur le terrain, elle photographie des éclats de vie dans le chaos des guerres. Consciente de la puissance de l’image, elle  y appose la beauté des femmes pour véhiculer de l’information.  Europe, Afrique, Asie, elle fixe sur papier la guerre et la beauté ; un mélange qui interpelle. 
 Ses reportages sont publiés dans la presse nationale et internationale. Et en 2001, cette incroyable reporter obtient le Prix Bayeux des correspondants de guerre. Les clichés de son premier voyage en Éthiopie vont être exposés à la Bibliothèque Nationale de France. Françoise Spiekermeier rejoint également l’émission « Les nouveaux explorateurs » de Canal +. Elle a réalisé 7 films dans 7 pays différents mettant en lumière les beautés de chacun.
Chriss Alessandri a rencontré Françoise Spiekermeier qui répond à ses questions. 

écouter

durée: 8'55''
jr_2018_02_08___sisteron___francoise_spiekermeier.mp3 JR-2018-02-08 - Sisteron - Françoise Spiekermeier.mp3  (8.17 Mo)




Frequence Mistral Sisteron