Fréquence Mistral

La région lâche les radios associatives !


Lundi 29 Janvier 2018 | Lu 2196 fois


2018_01_29_manosque_bh.mp3 2018-01-29-Manosque-BH.mp3  (2.46 Mo)

Vous avez peut-être vu le reportage de France 3 tourné ces jours-ci dans nos studios de Manosque sur cette question. Il est en ligne sur notre site internet.

Depuis 2005, la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur (c’est encore son nom officiel) soutenait les radios associatives de son territoire. Ainsi, sur ce large périmètre, le Conseil régional subventionnait une quarantaine de radios suite à un protocole signé avec notre fédération régionale, la Frase. Cet accord couvrait l’année 2018 mais le Président Renaud Muselier par courrier en date du 8 janvier a informé les stations que je cite… « Les récentes mutations du paysage audiovisuel amènent la Région à revoir son cadre d’intervention en matière de soutien à l’expression radiophonique. » Fin de citations. Notre fédération se demande d’ailleurs ce que sont ces récentes mutations… La Région nous fera-t-elle des propositions d’aide nouvelle ? Et quand ? Nous l’ignorons !

Pour Fréquence Mistral, comme pour d’autres, c’est carrément un coup de poignard dans le dos, brutal et unilatéral mais surtout incompréhensible. Je rappelle que le législateur a confié aux radios locales privées de catégorie A c'est-à-dire non-commerciales des missions de communication sociale de proximité. En clair des radios issues des territoires et au service des institutions et habitants de celui-ci. C’était en 1986 ! Nous sommes loin des approches commerciales ou politiques et des courses à l’audience de nos autres consoeurs du secteur privé, tant nationales que régionales ; et nous pensons que cette diversité de l’offre fait la richesse du paysage audiovisuel français où en bout de course, l’auditeur choisit ce qu’il veut écouter.

Avec ce mauvais coup porté à notre activité, nous n’en sommes pas à l’heure de mettre la clé sous la porte, heureusement mais enfin : depuis quelques années, les subventions locales sont à la baisse, celles du ministère de la culture également et au contraire nos charges de fonctionnement augmentent ; nous sommes victimes d’un effet ciseau que connaissent bien les élus et chefs d’entreprises.

Alors sans l’aide de la Région, c'est-à-dire avec 10% de nos ressources en moins, nous serons amenés à faire des choix budgétaires difficiles, réduire la voilure probablement mais de quelle sorte c’est encore trop tôt pour le dire et nous cherchons des solutions.

 

D’ores et déjà, sachez que lorsque nous parlons de vos communes, de vos départements, lorsque nous vous invitons sur nos six antennes de Briançon à Manosque ou quand nous annonçons vos manifestations gratuitement, lorsque nous faisons des reportages sur le 04 et le 05, la Région, notre Région n’en a cure et ne s’en soucie guère. En faisant une économie de quelques centaines de milliers d’Euros, une paille dans le budget régional, elle met en difficulté des entreprises associatives et leurs salariés au moment même où les besoins d’informations de proximité et de citoyenneté positive sont avancés par les pouvoirs publics, mais apparemment ce n’est pas l’avis du Conseil régional.

C’est regrettable et pour tout dire… lamentable !


François Malabave



Fréquence Mistral Manosque




Recherchez un reportage ou une émission


Les émissions spéciales sur Fréquence Mistral Manosque


Les derniers reportages à Manosque

Une cantine participative a ouvert ses portes à Manosque

19/11/2018 - Fréquence Mistral Manosque

Un salon des arts qui va plaire !

19/11/2018 - Fréquence Mistral Manosque

Elle dessine les violences faites aux femmes

19/11/2018 - Fréquence Mistral Manosque

A Manosque, les oléiculteurs ont inauguré leur local

15/11/2018 - Fréquence Mistral Manosque

Quelle place pour les Palestiniens à Jérusalem ?

15/11/2018 - Fréquence Mistral Manosque

Que faire pour lutter contre le non recours aux droits ?

15/11/2018 - Fréquence Mistral Manosque

Rosario D'Espinay-Saint-Luc ouvre les portes de son atelier

15/11/2018 - Fréquence Mistral Manosque

Delphine Bagarry : députée-santé des Alpes de Haute-Provence

14/11/2018 - Fréquence Mistral Manosque





Facebook