Fréquence Mistral

Maryse Condé : femme libre et auteure nobélisée


Mercredi 13 Mars 2019 | Lu 138 fois


2019_03_13_reportage_maryse_conde.mp3 2019-03-13-reportage-Maryse-Condé.mp3  (2.98 Mo)

L’événement  a tenu toutes ses promesses. Invitée par Marc et Isabelle Gaucherand magnifiques tenanciers du Bleuet, l’écrivaine d’origine guadeloupéenne a fait vivre un grand moment d’intelligence et d’émotion au public. Dans la salle de la médiathèque plus vaste que les jardins de la librairie de Banon, plus d’une centaine de personnes formait une assistance métissée, attentive et unie qui a plu à l’invitée de marque.
A 85 ans et diminuée par la maladie, Maryse Condé conserve toute sa force intellectuelle. Ses lecteurs l’ont vérifié. Agrémentée de lectures et commentaires sur ses ouvrages, on plonge dans son histoire personnelle et ses romans. Ainsi, sa grand-mère Victoire, cuisinière exceptionnelle mais illettrée, Tituba, la sorcière de Salem originaire de La Barbade, la femme cannibale ou un extrait de son dernier opus « Le fabuleux  et triste destin d’Ivan et d’Ivana », les mots de Maryse Condé écrits ou dits ont fait mouche. Une vie bien remplie entre Amérique, Afrique et métropole – comme on nomme la France aux Antilles -. Une œuvre magnifique et le vœu d’une terre plus humaine, plus respectueuse de chacune et chacun quelle que soit sa couleur, son histoire ou sa religion. Un métissage en marche où la tolérance, le respect et l’amour en fait seraient rois. Ce n’est malheureusement pas le cas et Maryse Condé en est terrifiée. Son dernier roman par exemple aborde la question du djihadisme. Le racisme, la violence, l’injustice, l’ignorance, la bêtise ou encore la cruauté sont autant de déclencheurs qui ont poussé l’écrivaine à construire une œuvre magistrale.
Son Prix Nobel alternatif reçu en 2018 couronne bien plus qu’une auteure de talent, il distingue une femme libre qui montre la voie. Une spectatrice dans la salle l’a affirmé pour sa part mettant côte à côte Maryse Condé et Simone de Beauvoir comme les phares de sa vie.
Magnifique hommage. Il faut lire Maryse Condé.
En attendant, je vous propose de l’écouter à l’issue de cette formidable rencontre à Banon.



Fréquence Mistral Manosque




Recherchez un reportage ou une émission




Les derniers reportages à Manosque

Trois signatures pour une charte à Vinon

23/05/2019 - Fréquence Mistral Manosque

Deux présidents sur les Boucles !

22/05/2019 - Fréquence Mistral Manosque

Le duoday d’une députée et de trois citoyens

22/05/2019 - Fréquence Mistral Manosque

Le nouveau lycée présenté aux lycéens de Félix Esclangon

20/05/2019 - Fréquence Mistral Manosque

Les belles actions des ailes du sourire à Vinon-sur-Verdon

20/05/2019 - Fréquence Mistral Manosque

L’œil et la main de Marina Haccoun-Levikoff entre ciel et eau

16/05/2019 - Fréquence Mistral Manosque

Dans quelques jours... la Fête du livre jeunesse !

16/05/2019 - Fréquence Mistral Manosque

Des jeunes volontaires veulent faire bouger leur territoire

16/05/2019 - Fréquence Mistral Manosque





Facebook