Fréquence Mistral

Randonnées et pleine nature : il va falloir s’adapter !


Vendredi 8 Octobre 2021 | Lu 270 fois


2021_10_08___greoux___assises_nationales_des_randonnee_et_activites_de_pleine_nature.mp3 2021.10.08 - Greoux - Assises nationales des randonnée et activités de pleine nature.mp3  (8.78 Mo)

C’est un des effets déjà visible sur les territoires, le réchauffement climatique impose des changements de pratiques. Une des réflexions majeures des 9èmes assises nationales des randonnées et des activités de pleine nature que Gréoux-les-bains accueillait sur deux journées. 
Et les stations de ski ne sont pas les seules impactées. Les courants aériens évoluent et perturbent les adeptes du vol à voile par exemple et pire, d’ici quelques années, la végétation ou le cycle des saisons et les aléas naturels seront modifiés.
Déjà, une randonnée à vélo en Provence à 14 heures n’est pas conseillée et pas forcément seulement l’été. Les cours d’eau et lacs asséchés n’attirent plus en saison de plus en plus chaude.
Face à ce constat et aux sombres annonces des scientifiques, les professionnels du tourisme, associations et collectivités s’unissent pour randonner différemment et adapter leur offre. Car la ressource existe : paysages, sentiers de randonnée, massifs et cours d’eau sont légion dans la Région Sud mais il faut préserver ces richesses naturelles et maîtriser les flux touristiques. C’est l’enjeu actuel que les intervenants ont ciblé. Sport, biodiversité, responsabilité et sécurité, écotourisme et pérennité des milieux naturels comme le développement économique furent au centre des débats des acteurs et partenaires.
En préambule et après l’accueil des participants par le maire de Gréoux Paul Audan, la préfète des Alpes de Haute-Provence Violaine Démaret était tout ouïe et avançait à leur endroit un triptyque : adaptation, coordination et cohabitation. 
La certitude et les chamboulements du réchauffement climatique ne peuvent plus être niés. Le plan avenir montagne de l’Etat et des Régions va apporter 300 M€ au secteur dont 34 pour les massifs alpins. Des programmes et fonds européens vont également dans le bon sens, de même que des initiatives comme le pôle montagne que le 04 est en train de créer. D’autres actions aussi échelonnées sur les quatre saisons pour diversifier l’offre touristique sans fragiliser les territoires.
Je vous propose d’écouter la présidente du Conseil départemental des Alpes de Haute-Provence Eliane Barreille qui évoque aussi l’inauguration du GR®69 La Routo®, des chemins de transhumances reliant la Crau et le Piémont, sentier XXL promis à un bel avenir. Nous entendrons aussi Chantal Eymeoud, vice présidente de la Région Sud confirmer la mobilisation de la collectivité aux côtés de l’Europe. 
François Malabave





Fréquence Mistral Manosque




Recherchez un reportage ou une émission


Les émissions spéciales sur Fréquence Mistral Manosque


Les derniers reportages à Manosque

Manosque : le grenier numérique déménage et s’agrandit

20/05/2022 - Fréquence Mistral Manosque

Montlaux est fier de son passé… et bien dans son présent !

20/05/2022 - Fréquence Mistral Manosque

Le festival Musiks à Manosque cible la jeunesse

20/05/2022 - Fréquence Mistral Manosque

« La Cuisine Provençale », 5/5 par Jean-Yves Royer

20/05/2022 - Fréquence Mistral Manosque

Une exposition autour de l’"Habitat dans notre région" 2/4

20/05/2022 - Fréquence Mistral Manosque

Des jeunes en service civique pour aider des personnes âgées

20/05/2022 - Fréquence Mistral Manosque

à Montpezat, la base Yannick

19/05/2022 - Fréquence Mistral Manosque

Manosque : les parcs d’activités prennent leur avenir en main

13/05/2022 - Fréquence Mistral Manosque





Facebook