Fréquence Mistral

Vous le croyiez endormi ? Le collectif Réa se réanime pour éviter 20 morts par an


Mercredi 28 Octobre 2015 | Lu 128 fois

Après une période de calme, le collectif pour une réanimation à Manosque reprend du service.


Les membres du collectif Réa interpellent Manuel Vals lors de sa venue
Les membres du collectif Réa interpellent Manuel Vals lors de sa venue
Ils ne lâcheront pas. Après 6 ans d’existence et une petite période de calme, les membres du collectif Réa reprennent du service. Ce collectif, fruit d’un autre combat mené pour l’obtention d’un nouvel Hôpital à Manosque s’est vite mué en collectif pour un service de réanimation. On se souvient déjà que lors de l'inauguration du nouvel hôpital Louis Raffalli, ils étaient là !  Et pour cause : alors même que les plans des architectes prévoyaient ce service au sein du nouvel Hôpital, il n’est jamais sorti du coma. Raison officielle invoquée ?

Un coût financier trop important. Une aberration  selon Jean-François Peyllarey, responsable au sein de ce collectif pour plusieurs raisons : selon lui, un service de réanimation ne coûte rien et apporte beaucoup. Il est une vitrine attractive pour l'hôpital, la garantie pour une population avec une santé dégradée de pouvoir se soigner -or, aujourd'hui 50% des personnes malades vont se faire soigner ailleurs. Côté praticiens, c'est aussi la garantie d'attirer de bons professionnels qui aujourd'hui ne peuvent opérer et vont exercer leurs spécialités ailleurs. 

20 vies perdues par an faute de réanimation

Malgré une alternance politique, de Sarkozy à Hollande, plus de 65 000 signataires de la pétition mais aussi l'appui de toutes les municipalités du 04 et du Haut-Var ainsi que l'association des Maires du 04 sans oublier des motions-délibérations de toutes les collectivités territoriales (Conseil régional, départemental ou la Dlva) pour exiger auprès de l'ARS (l'agence régional de santé Paca) l'ouverture d'un service de réanimation, rien n’a changé.

C’est pourtant une question de vie  et de morts, s’insurgent  les militants. Selon une étude publiée par le CHU de Poitiers en 2012, en cas d’accueil tardif en réanimation, on constate un accroissement de 40 % des décès.  Sur les 110 000 habitants du bassin de santé manosquin (sud du 04 et Haut-Var) - dont tous sont à plus d’une heure d’une réanimation - cela équivaut à 20 vies perdues par an. 
Interpellations des candidats aux régionales et procédure judiciaire

Le collectif pour une Réa a donc décidé de frapper fort. Comment ?  En interpellant tous les candidats départementaux et régionaux aux élections régionales mais aussi tous les personnages politiques visitant la région, en reprenant la distribution d’un nouveau tract sur le marché de Manosque et  réactivant la pétition.

Enfin, une procédure judiciaire est lancée avec un avocat sur la base et l’exploitation de l’étude du CHU de Poitiers. Je vous propose d’écouter Léo Roussin et Christian Roubaud, membres du collectif pour une Réa et responsable syndical du bassin de l’emploi de Cadarache pour ce dernier. Enfin vous entendrez Jean-François Pellarrey dénoncer sans mâcher ses mots une chaîne de responsabilité allant de Manuel Valls et Marisol Touraine, à la préfète Patricia Willaert en passant par le responsable de l'ARS Paca et le député Christophe Castaner. Il les accuse d’être responsables de la mort d’individus depuis 6 ans faute d’actions de leurs parts. Ils répondent aux questions de Camille Garcia.

écouter ou télécharger

rea.mp3 Collectif pour une Réa  (7 Mo)






Fréquence Mistral Manosque




Recherchez un reportage ou une émission


Les émissions spéciales sur Fréquence Mistral Manosque


Les derniers reportages à Manosque

L’agence de développement 04 : le choix d’innover !

20/09/2018 - Fréquence Mistral Manosque

Olivier Tanga propose des moments insolites

20/09/2018 - Fréquence Mistral Manosque

La scène passera-t-elle sous domination masculine ?

18/09/2018 - Fréquence Mistral Manosque

Les maires du 04 en congrès à Manosque

17/09/2018 - Fréquence Mistral Manosque

Les histoires vraies de Haute-Provence suivent leur cours...

17/09/2018 - Fréquence Mistral Manosque

La semaine prochaine, Gréoux va Jazzer !

13/09/2018 - Fréquence Mistral Manosque

La CCIT 04 sous pression

13/09/2018 - Fréquence Mistral Manosque

David Géhant, conseiller régional est notre invité

12/09/2018 - Fréquence Mistral Manosque





Facebook