Fréquence Mistral

Auteur-illustrateur jeunesse, Marcelino Truong était à Manosque pour les Correspondances


Mardi 30 Septembre 2014 | Lu 371 fois


L’association Eclat de Lire a eu l’excellente idée d’inviter deux illustrateurs pour la jeunesse pendant le festival. Une exposition propose leurs travaux encore quelques jours à la Fondation Carzou et les artistes ont à leur façon marqué les Correspondances.
Nous reparlerons de Laurent Corvaisier qui a commenté son travail du livre « Missak, l’enfant de l’Affiche Rouge » et participé, pinceaux à la main à plusieurs animations et lectures. Corvaisier reviendra prochainement à Manosque réaliser une fresque pour le service pédiatrique de l’hôpital Louis Raffalli.
Son ami Marcelino Truong a évoqué la guerre du Vietnam qu’il a vécu enfant à Saïgon et a pesé et pèse toujours évidemment sur sa vie d’adulte, il en parle dans un instant.
Avec des ateliers d’illustration pour les enfants, il a aussi commenté son approche graphique en guidant les visiteurs de l’exposition accrochée à Carzou. Des croquis crayonnés servent à élaborer les planches finales et sont judicieusement juxtaposées. On peut vérifier les précisions apportées : un pistolet remplace un doigt pointé, des silhouettes disparaissent, une roue d’avion s’affine, des perspectives se précisent etc, on voit le cheminement créatif de l’artiste. Après le crayon, c’est l’encre de Chine, l’aquarelle ou la gouache qui entrent en jeu donnant formes couleurs et volumes pour un rendu final magnifique. Mais le dessin s’accompagne aussi de textes. Une graphiste ayant décrypté ses annotations, et créé une police de caractères spécifique, c’est une écriture manuelle plus vraie que nature qui s’insère dans les bulles et même en plusieurs langues...
Et puis, au-delà de l’aspect pictural du roman graphique paru chez Denoël « Une si jolie petite guerre » nous ouvre les yeux bien sûr sur un conflit qui a marqué le 20° siècle dans un Sud Est asiatique en ébullition. Inspiré de son histoire, « 1000 jours à Saïgon » un film de Marie-Christine Cortes lui a permis aussi de parler du Vietnam et des ses blessures devant une assistance émue et touchée.
C’est un artiste superbe que je vous propose d’écouter. Il évoque d’abord son métier : l’illustrateur est également auteur. Il répond aux questions de François Malabave.

Durée du reportage : 10'55"

Ecouter ou Télécharger

jrl20140930___correspondances.mp3 Jrl20140930 - Correspondances.mp3  (9.97 Mo)




Fréquence Mistral Manosque




Recherchez un reportage ou une émission




Les derniers reportages à Manosque

Trois signatures pour une charte à Vinon

23/05/2019 - Fréquence Mistral Manosque

Deux présidents sur les Boucles !

22/05/2019 - Fréquence Mistral Manosque

Le duoday d’une députée et de trois citoyens

22/05/2019 - Fréquence Mistral Manosque

Le nouveau lycée présenté aux lycéens de Félix Esclangon

20/05/2019 - Fréquence Mistral Manosque

Les belles actions des ailes du sourire à Vinon-sur-Verdon

20/05/2019 - Fréquence Mistral Manosque

L’œil et la main de Marina Haccoun-Levikoff entre ciel et eau

16/05/2019 - Fréquence Mistral Manosque

Dans quelques jours... la Fête du livre jeunesse !

16/05/2019 - Fréquence Mistral Manosque

Des jeunes volontaires veulent faire bouger leur territoire

16/05/2019 - Fréquence Mistral Manosque





Facebook