Fréquence Mistral

Dialogue social : l’UDE 04 engage le débat


Samedi 8 Octobre 2022 | Lu 347 fois


l__ude_04_engage_le_debat.mp3 L'ude 04 engage le debat.mp3  (7.04 Mo)

L’événement est à souligner. Pour la première fois de son histoire, l’Union des entreprises des Alpes de Haute-Provence, structure patronale a invité une représentante de salariés à son grand rendez-vous annuel.
Après deux ans d’interruption due à la crise sanitaire, et dans un contexte compliqué, l’UDE a renoué avec la tradition pour son 10ème grand show à Manosque. Et pour les retrouvailles le président Didier Long et son équipe ont fait fort. D’abord en attribuant les fameuses pépites à de jeunes entrepreneurs : Marie Gélormini d’Alizée électronics et ses bateaux électriques très écolos installée à Gréoux et également aux Villeneuvois Valérie et Sylvain Pesce d’Ephrem fusion pour leurs étonnants fours à bois.L’assemblée a également rendu hommage à Bernard Jeanmet-Péralta, un des pères fondateurs de l’UDE et qui est décédé au début de cette année.
Après l’émotion le divertissement avec l’intervention d’un éblouissant et didactique mentaliste. Julien Labigne a mêlé messages économiques et pure magie avec brio.
Mais le temps fort de la soirée fut la table ronde sur le management et le dialogue social avec trois brillants experts. Trois approches différentes du sujet et des nuances à chaque détour. L’économiste Jean-Marc Daniel, habitué des chroniques télé et presse écrite a eu tendance à trop parler de lui en alliant productivité, productivisme et Uberisation dans un discours mâtiné d’humour pour capter l’attention de tous et mettre les rieurs de son côté. Son choix.
Plus pragmatique, Bernard Verrier s’est placé dans le champ du dialogue social et de son utilité, voire sa nécessité. La pandémie a contraint les restaurateurs par exemple à tenir compte des désirs de leurs salariés sous peine de les voir quitter le navire. Et le salaire n’est pas le seul élément. Horaires, congés et conditions de travail entrent dans les choix des salariés. Comment les garder, comment en recruter d’autres pour se développer, la situation actuelle a renversé la problématique.
Enfin, ancienne présidente de la CFE-CGC, syndicat de cadres salariés, Carole Couvert a donné un ton percutant face aux autres invités tout en répétant que la richesse de toute entreprise est bien l’ensemble de ses employés.
Comme Bernard Verrier, elle a aussi regretté l’affaiblissement des syndicats et le manque d’intérêt des salariés notamment les jeunes envers ces structures pourtant essentielles au dialogue social et à l’évolution des professions.Le débat fut dense et respectueux, comme un modèle de ce qui peut se développer au sein des entreprises.Depuis 10 ans, cette soirée est bien plus qu’un show, c’est un espace de réflexion et d’échange que les adhérents de l’UDE, leurs partenaires et leurs invités apprécient.Je vous propose d’écouter Didier Long sur ces sujets mais également le préfet Marc Chappuis récemment nommé dans le 04 et qui assistait pour la première fois au show de l’Union des entreprises.
François Malabave




Fréquence Mistral Manosque




Recherchez un reportage ou une émission


Les émissions spéciales sur Fréquence Mistral Manosque


Les derniers reportages à Manosque

La Rochette, vrai poumon sportif de la ville de Manosque

28/01/2023 - Fréquence Mistral Manosque

Le CD 04 en visite à Oraison

28/01/2023 - Fréquence Mistral Manosque

Vœux de la maire de Montlaux : le bien vivre au village

28/01/2023 - Fréquence Mistral Manosque

Valoriser sa propre entreprise

21/01/2023 - Fréquence Mistral Manosque

Les concerts de la capsule s’exposent à la MJC de Manosque

21/01/2023 - Fréquence Mistral Manosque

Forcalquier/Marie-Paule Demiguel sous-préfète expérimentée

14/01/2023 - Fréquence Mistral Manosque

Les vœux d’Eliane Barreille : volonté et dynamisme !

14/01/2023 - Fréquence Mistral Manosque





Facebook