Fréquence Mistral

L’association La Marguerite propose des ateliers particuliers pour enfants et parents.


Mercredi 27 Janvier 2016 | Lu 253 fois


Et juste avant d’entendre François Le Masne conseiller conjugal et familial, quelques mots sur cette association qui propose une conférence sur le lien parents-enfants jeudi à Digne. La Marguerite propose des ateliers pour les enfants qui vivent la séparation de leur parent, ou le deuil d’un parent proche. Il s’agit de permettre à l’enfant de se poser dans sa réalité et d’accepter ce qu’il vit, séparation ou deuil. Il pourra dire les émotions que la situation suscite chez lui, et envisager de manière positive ou en tout cas moins difficile son propre avenir. L’association propose plusieurs ateliers créatifs pour parler et partager avec le groupe. Par exemple, ils fabriquent un accordéon en papier, qu’ils décorent, avec d’un côté la représentation de leur relation avec le père, et de l’autre celle construite avec la mère. Ils mettent en mot ce qu’ils vivent et ressentent de la séparation, à travers cet accordéon, et la relation avec les parents. Pour ces différents ateliers il est nécessaire de s’inscrire.
Une conférence sur le lien parents-enfants et les situations de séparation et de deuil est donnée ce Jeudi 28 janvier à 18h à la salle de l’abbé Féraud. Soirée animée  par François Le Masne Conseiller Conjugal et Familial, une psychothérapeute Christine Demarchi, Sylvie Bourel, animatrice chant et musique, et la Présidente de l’association La Marguerite Chantal Bertheloot, François Le Masne répond aux questions d’Odile Frison.

Ecouter ou télécharger

Durée : 5'40
jrl20160127___marguerite,_une_nouvelle_association_a_digne.mp3 Jrl20160127 - Marguerite, une nouvelle association à Digne.mp3  (5.18 Mo)


Plus d'infos :

La Marguerite est une association loi 1901 qui s’est donnée pour objectif d’apporter
une aide aux familles dans les épreuves qu’elles peuvent traverser en :
· proposant des actions d’accompagnement pour le bien de la relation familiale
et le soutien de la fonction parentale,
· menant des actions autour du soutien
de l’enfant,
· fournissant à celui-ci des moyens de bien grandir, notamment dans toutes les
situations de changement, de choc, de deuil,
de séparation.
 
Notre présidente, Chantal Bertheloot, retraitée depuis peu, a été durant vingt ans directrice adjointe du centre de soins palliatifs “La Maison” à Gardanne. C’est l’engagement d’une vie qui se perpétue
au travers de La Marguerite.
Notre trésorière, Corinne Arboux, comptable, a une grande habitude de la gestion financière
des associations. Elle est impliquée comme chaque membre du bureau dans l’élaboration des projets.
Notre secrétaire, Anne-Lise Linas, puéricultrice au CAMSP de Digne, est investie dans
l’accompagnement de l’enfant en difficulté et le soutien de la fonction parentale.
Notre secrétaire adjoint, Alain Roquetty, professeur des écoles dans le cadre du RASED, partage
cette attention portée à l’enfance et à la famille.
 
 
L’association La Marguerite est soutenue par la CAF 04. La Ville de Digne-les-Bains met à disposition des locaux de l’École des Ferréols pour nos activités
 
Nos activités sont gratuites pour les familles (hormis 10 € de cotisation annuelle
 
La Marguerite organise des ateliers pour des enfants dont les parents se séparent
avec en parallèle un groupe de parole pour les mères et un autre pour les pères.
 
1 Ateliers pour les enfants dont les parents se séparent
 
Ces ateliers s’adressent à des enfants entre 6 et 13 ans.
Le travail de groupe leur permet de partager leurs expériences avec d'autres. La progression des activités facilite la prise de conscience et l'expression de leurs émotions.
Les objectifs des ateliers sont, au travers d’activités créatives ainsi que de chants et de rythmes,
de permettre à chaque enfant :
· de prendre contact avec cette réalité qui le bouscule,
· de restaurer ce qui a pu être endommagé dans l’image parentale durant la phase de séparation,
· de repenser ses nouveaux rythmes de vie,
sa relation à chacun de ses parents
· d’intégrer la séparation dans le continuum de sa vie.
 
Le travail psychique qui s’opère au sein du groupe, avec l’aide des deux animateurs, facilite la gestion des perturbations émotionnelles et en diminue les répercussions.
 
Ces ateliers sont au nombre de cinq pour un même groupe d’enfants.
 
Ils se tiennent le samedi matin et durent chacun trois heures avec une pause goûter.
Le dispositif mis en place propose une évolution d’un atelier à l’autre.
 
Ces ateliers pour les enfants dont les parents se séparent sont animés
par Sylvie Bourel et François Le Masne.
 
Sylvie Bourel, musicienne intervenante agréée par l’Éducation Nationale et Jeunesse et Sport, psychophoniste, a longtemps été coordinatrice et intervenante à “La Fontaine de l’Ours ”.
Elle a une grande expérience de l’animation et de la coordination de projet autour du lien parent-enfant. Elle intervient au sein de structures de la petite enfance et du handicap.
 
François Le Masne, conseiller conjugal et familial, psychothérapeute, exerce en cabinet pour des thérapies individuelles, de couple et familiales.
Dans ce cadre, il propose aussi des séances autour du soutien de la fonction parentale.
Il a également travaillé près le tribunal de grande instance de Digne pour le juge des affaires familiales. Il a pu ainsi se pencher sur la restauration de la parole entre parents séparés, entre parents et enfants et au sein des familles recomposées.
 
Groupes de parole
pour les mères et pour les pères
 
En accompagnement du travail avec les enfants, deux groupes de parole sont formés. Un pour les mères et un autre pour les pères. Il est prévu cinq réunions de ces deux groupes.
Deux objectifs sont donnés à ces rencontres :
· Permettre à chacun de déposer les tensions et souffrances liées à la séparation. Pouvoir revisiter son histoire et partager avec d’autres les raisons de la rupture facilite l’assimilation du vécu.
Le parent peut alors mieux faire la part des choses entre ce qu’il pense de l’autre dans le cadre de son expérience de couple avec l’ex-conjoint et la façon dont il le considère en tant que parent de son ou de ses enfant(s).
· Apporter un étayage de la parentalité en aidant à envisager la nouvelle famille, monoparentale ou recomposée.
· conseiller et soutenir la relation avec les enfants. Ce sera un temps pour repenser sa place de mère ou de père, éventuellement de belle-mère ou de beau-père, dans le cas d’une famille recomposée.
  
Le groupe de parole mères est animée par Christine Demarchi,
psychothérapeute et formatrice, elle reçoit en cabinet adultes et enfants. Elle a eu dans ce cadre à accompagner des enfants et des adultes dans les bouleversements qu’entraînent une séparation.
Elle a par ailleurs l’expérience de l’animation de groupes  d’adultes et d’enfants.
 
Le groupe de parole pères est animée par François Le Masne

 
La Marguerite organise aussi des ateliers pour des enfants ayant vécu le deuil d’un de leurs parents et en parallèle un groupe de parole pour les parents endeuillés.
Il peut s’agir pour l’enfant de la perte d’un père ou d’une mère, d’un frère ou d’une sœur ou encore d’un grand parent.
Ces ateliers sont gratuits pour les familles.
 
Ateliers pour les enfants en deuil
 
Ces ateliers s’adressent à des enfants entre 6 et 13 ans.
Les objectifs des ateliers sont, au travers d’activités créatives ainsi que de chants et de rythmes,
dans le cadre d’un travail de groupe, de permettre à chaque enfant :
· de prendre conscience qu’il n’est pas seul à vivre cette épreuve,
· de l’aider à se poser dans sa réalité,
· de sortir de la sidération,
· d’exprimer ses émotions,
· de rendre sa situation pensable,
· de pouvoir envisager un avant et un après,
· d’intégrer le décès dans le continuum de sa vie.
 
Le travail psychique qui s’opère au sein du groupe, avec l’aide des deux animatrices, évite la cristallisation traumatique. Pour autant ces ateliers qui s’apparentent à un temps de “déchoquage” ne se substituent pas à un éventuel accompagnement psychologique ou psychothérapique.
 
Ces ateliers sont au nombre de cinq pour un même groupe d’enfants.
 
Ils se tiennent le samedi matin et durent chacun trois heures. Ils sont conçus de manière à favoriser
le processus d’intégration du décès. Le dispositif mis en place propose une évolution d’un atelier à l’autre.
 
Ces ateliers pour les enfants en deuil sont animés par Sylvie Bourel et Christine Demarchi.
 
Groupe de parole pour les adultes
 
En parallèle, le groupe de parents endeuillés se réunit cinq fois durant deux heures.
 
L’objectif de ce groupe de parole adultes est double :
· d’une part, il permet le soutien de la fonction parentale dans cette épreuve qui déstabilise la famille ;
· d’autre part, il offre à chaque parent un cadre pour que puisse s’exprimer sa propre souffrance, son propre vécu. Il peut ainsi se recontacter et reprendre pied dans sa vie à un moment où les événements sont venus bousculés tous ses repères.
 
Le dispositif mis en place propose aussi une évolution d’un atelier à l’autre.
 
Ce groupe de parole est animé par François Le Masne
 





Recherchez un reportage ou une émission


Les émissions spéciales sur Fréquence Mistral Digne


Les derniers reportages à Digne

Le monde de Mariateresa Sartori en partage au Cairn

18/10/2018 - Frequence Mistral Digne les bains

La science fêtée et expliquée à Digne

17/10/2018 - Frequence Mistral Digne les bains

Une conférence sur la fin de vie à Digne

16/10/2018 - Frequence Mistral Digne les bains

RoSaWay, un duo talentueux !

16/10/2018 - Frequence Mistral Digne les bains

Le conseil départemental confirme : Le département est irrésistible !

15/10/2018 - Frequence Mistral Digne les bains

La ville de Digne met ses quartiers en chantier

15/10/2018 - Frequence Mistral Digne les bains

Ruban bleu pour Marie-Françoise Brunel

11/10/2018 - Frequence Mistral Digne les bains

Le BTP 04 se met au numérique

10/10/2018 - Frequence Mistral Digne les bains





Facebook