Fréquence Mistral

Le rôle néfaste de la gestapo à Marseille au cœur d’un ouvrage captivant


Mardi 24 Octobre 2017 | Lu 190 fois


La police politique du IIIème Reich est de triste mémoire et à Marseille, la Gestapo fut très active et malheureusement plutôt efficace. Au cœur du dispositif de renseignement, un personnage habile et polyglotte : Ernst Dunker. Sous-officier de l’armée allemande, ce petit truand berlinois pratique filatures, chantages, trahisons, retournements et tortures tout cela au détriment de la Résistance intérieure.

Dunker installe un véritable réseau qui s’appuie aussi sur les Marseillais et notamment la pègre phocéenne qui voit dans la guerre l’occasion de faire fructifier ses affaires. Dans l’ouvrage très documenté de Nicolas Balique et Vladimir Biaggi, on croise les acteurs de cette période trouble qui chassent les résistants par tous les moyens. On y apprend que l’arrestation de Jean Moulin à Caluire est due à une trahison orchestrée par Dunker. On y apprend aussi quelques révélations sur le funeste 16 juillet 1944. Ce jour-là, des résistants bas-alpins sont réunis à Oraison dans un café de la ville. Avec une mise en scène subtile et cynique, des Français de la collaboration arrêteront les participants dont Louis Martin-Bret, chef des mouvements unis de la résistance et plusieurs responsables importants. Ils seront torturés dans les locaux de la Gestapo, Rue Paradis à Marseille puis fusillés après un simulacre de procès deux jours après leur arrestation à Signes dans le Var.

Les recherches effectuées par Nicolas Balique tiennent de l’enquête tant historique que journalistique. En fouillant dans les archives notamment allemandes et en retrouvant des témoignages fiables, c’est un éclairage essentiel et puissant sur un passé qui n’est pas si lointain.

Cependant il reste de nombreuses questions : combien y a-t-il eu de personnages comme Dunker dans cette période ? Pourquoi n’a-t-on pas entendu Dunker ou d’autres témoins au procès de René Hardy, ce qui aurait peut-être levé des doutes quant à l’arrestation de Jean Moulin. Ou encore, l’âme humaine est-elle si facilement « retournable » comme pourrait le laisser supposer les actions de la Gestapo ? Autant d’incertitudes qui n’empêchent pas la lecture de ce livre aussi instructif que glaçant. « Ernst Dunker et la Gestapo de Marseille » est paru aux éditions Vendémiaire.

Journaliste et historien militaire, je vous propose d’écouter l’un des auteurs de cet ouvrage Nicolas Balique.

 

écouter :

le_role_nefaste_de_la_gestapo_a_marseille_au_coeur_d_un_ouvrage_captivant.mp3 Le rôle néfaste de la gestapo à Marseille au cœur d’un ouvrage captivant.mp3  (9.08 Mo)






Recherchez un reportage ou une émission


Les derniers reportages à Marseille

Si fondant et si bon, c’est le calisson

03/09/2018 - Fréquence Mistral Marseille

La Méjanes rend hommage à Françoise Malaval

25/01/2018 - Fréquence Mistral Marseille

Une section de jeunes de l’Epide de Marseille dans le Verdon

19/09/2017 - Fréquence Mistral Marseille

Rencontre avec Swan Ink à la Friche la Belle de Mai

12/05/2017 - Fréquence Mistral Manosque

COP22 : heure du bilan

21/11/2016 - Fréquence Mistral Marseille

Tout savoir sur le programme Erasmus+ au Maroc

06/10/2016 - Fréquence Mistral Marseille

L'opérette marseillaise comme art de vivre

22/08/2016 - Fréquence Mistral Marseille





Facebook